Bulb@Tunisie

Le BULB poursuit son exploration des territoires… Invitée par le festival DREAMCITY – biennale d’art contemporain en espaces publics – l’équipe du BULB [Pixel13] arpente la médina de Tunis depuis le 17 septembre pour une création multimédia dédiée dans l’espace public. Des captations et des ateliers sont réalisés sur place. Représentations du BULB prévues le 29 septembre à  Tunis et le 6 octobre à  Sfax.

http://www.lartrue.com/pixel-13-france-le-bulb

http://www.kapitalis.com/kultur/12139-le-bulb-reveille-la-ferveur-artistique-des-tunisois.html

Les moutons électriques

du 11 au 14 mai 2012
Les moutons électriques sont de retour
au Théâtre des Bernardines
Création – 1er Volet Les moutons électriques sont de retour* est une
Installation performance
Auteur : Rochdy Laribi
Avec Christine Bouvier Mollie Lehberger Lise Rondot
Création vidéo Mélanie François

Performance sensorielle o๠le public vit une expérience individuelle et collective de désordre temporel. Eros agite Chronos Appeler le passé et le présent au secours du présent. Nous avons tous un souvenir que nous voudrions modi- fier, un événement que nous voudrions connaître autre- ment, c’est sur ce paradoxe que nous nous construisons. Serions-nous encore nous-mêmes si nous changions quoi que ce soit de ce qui s’est passé ?
Anthony Chabert Jean-Christophe Petit Audrey Vecco
La performance explore des bifurcations du temps.
Théâtre des Bernardines 17 Bd Garibaldi 13001 Marseille Attention : Jauge limitée / Durée : 1h30 Réservations : 04 91 24 30 40 contact@theatre-bernardines.org www.theatre-bernardines.org

Ornic’art est un collectif de performers indisciplinaires (Arts visuels, Théâtre, Danse, Vidéo) résident à  la Friche la Belle de Mai à  Marseille. Les créations d’Ornic’art, performances-commando en milieu urbain ou installations performances interactives, proposent des actions de subversion du réel.
Production Ornic’art / Coproduction Théâtre des Bernardines – Marseille / Friche la Belle de Mai – Marseille / Métaphores Urbaines – Paris / Confluences – Paris / Avec le soutien de la Ville de Marseille, Dicream – CNC / Accueil en résidence Théâtre des Bernardines et Friche la Belle de Mai
Contact / ornicart@free.fr – 04 95 04 95 34 – 06 58 02 18 25

* Référence au roman de science-fiction écrit par Philip K. Dick : Les androà¯des rêvent-ils de moutons électriques ?

Festival « Paroles de galère »

Le samedi 4 et dimanche 5 septembre 2010, Radio Galère lance enfin son premier festival ! Radio Galère, bientôt 30 ans qu’elle rame à  contre-courant pour que la parole soit aux galérien-ne-s. Bientôt 30 ans et plus que jamais vaillante sur le 88.4 marseillais ! Et le festival, comme on ne pourra faire ça que pour le premier, ça s’appelle « Paroles de galère».

 
La galère, tu connais sans doute, c’est celle des conditions sociales, celle du contrôle et de la répression, celle des machines à  formater. Mais c’est aussi le choix de lutter, d’être solidaires, la possibilité d’inventer nos propres alternatives, la débrouille, l’expérimentation, la liberté qu’on se donne de créer, d’imaginer, d’être ensemble, de prendre la parole sans demander la permission.


Personne ne reste

« Personne ne reste »

Chorégraphie à  quatre danseurs sur vidéos et os.
Laisser sa place, la céder à  plus pertinent,
à  la nouveauté, à  plus maladroit, à  plus téméraire,
à  plus énervé, à  plus passionné …
Passer son tour.
Accepter que tout ai une fin, voir la beauté de la mort, qui est la vie …

Chorégraphie et Danseurs : Soulemane Sanogo, Ousmane Kone, Abdoulaye Bah, Samuel Kamate
Vidéaste : Mélanie François

« Expression libre » Prison muette ou société sourde ?

Samedi 18 Décembre 20h30
à  l’embobineuse 11bd Boues
13003 Marseille
http://www.lembobineuse.biz/

Soirée Primitivi
http://www.primitivi.org/

« Expression libre »
Prison muette ou société sourde ?

Films :

– « Avenue de la liberté » 52′, réal : juju prod les films sauvages

Prison de Fresnes, année 2010 : 1 400 places disponibles, 2 400 détenus incarcérés. 
C., J. et Y. racontent l’enfer de la maison d’arrêt à  la française. Jusqu’au jour o๔¦
Bastion de l’Administration Pénitentiaire, la maison d’arrêt de Fresnes est l’une des prisons les plus dures de l’hexagone. Pourtant, depuis plusieurs années déjà , un programme d’action culturelle est développé par le service de réinsertion du Val de Marne : ateliers, spectacles et formations sont mis en place en concertation avec des artistes venant de l’extérieur. D’anciens détenus racontent leur expérience. 

http://www.filmsauvages.com/

Un ancien détenu viendra témoigner…

——————————————————————————————————————————-

 -« Vidéo-lettres » réal : Lieux fictifs

Cette expérience cinématographique est le résultat d’une correspondance vidéo menée entre des personnes incarcérées, stagiaires dans les Ateliers cinématographiques au Centre Pénitentiaire de Marseille, des étudiants de l’Ecole de Cinéma de Westerdals, à  Oslo (Norvège), des personnes incarcérées, comédiens au sein du Teatro In-Stabile à  la prison de Bollate à  Milan (Italie) et des personnes incarcérées stagiaires de TeatroDentro-Bcn à  la prison de Quatre Camins à  Barcelone (Espagne).  
Ce film a été réalisé dans le cadre d’un partenariat éducatif du programme Education et Formation tout au long de la vie, GRUNDTVIG, de l’Union européenne.En France, ce projet a reçu le lbel « 2008, Année européenne du dialogue interculturel ».

http://www.lieuxfictifs.org

——————————————————————————————————————————-

Expo photo, audio et d’écrits :

-(coauteurs) : images et paroles de lycéens et de détenus par delà  les murs. Un projet conçu et mené par la photographe élégie et avec l’enseignante Rachel Brèque.

D’octobre 2008 à  mai 2009, (coauteurs) a été le lieu d’une rencontre entre 31 lycéens, 5 enseignants, 1 documentaliste, 1 proviseure du côté du Lycée Henri Matisse, 7 détenus, 2 génépistes, 1 conseillère du SPIP du côté du Centre de Détention de Muret et une photographe de chaque côté des murs. Cette rencontre de l’autre s’est d’abord faite pour les lycéens, par une réflexion intellectuelle et citoyenne sur ce que représente la prison, car nous sommes tous capables d’en donner une définition symbolique, sans pour autant en avoir une connaissance concrète. L’écriture sous la forme d’une correspondance entre détenus et lycéens a ensuite ouvert un espace de paroles entre le pays du dedans et le pays du dehors qui ne se croisent pas et qui pourtant vivent à  proximité l’un de l’autre. Dans des entretiens audio, réalisés par élégie, leurs témoignages sur leur parcours et sur la construction de cet échange se mêlent. Malgré la frontière physique et la distance sociale. Et par la création photographique, les coauteurs du projet ont cherché à  se rendre visible pour un monde dont ils ne voient rien. Parce que l’enjeu de (coauteurs) a été de recréer une liaison là  o๠il ne semble y avoir que des limites.

http://pedagogie.ac-toulouse.fr/lyc-hmatisse-cugnaux/IMG/pdf/coauteursinternet.pdf
http://www.elegie.org/

——————————————————————————————————————————-

En fin de soirée : Jean u aka jyu  propose mix son et video en fin de soirée sur la répression
http://4ninabis.free.fr/

Film et bouquin à  vendre
Bouffe

Prix libre

Convexity

Samedi 6 novembre
22h
Convexity
à  l’embobineuse
http://www.lembobineuse.biz/agenda/event.php?agenda=20101015_194956

/*****************************************************************************************************************/

Prix minimum : 4 chevaux

/*****************************************************************************************************************/

Pire Temps Moyen de Convergence
( Soit Tf (σ0 ) = min{t ≥ 0; σt est un point fixe } ∈ N
Définition: Le Pire Temps Moyen de Convergence est le réel PTMCf = max E[Tf (σ0 )]

Théorême: Parmi les 64 règles, il y a au moins 4 types de comportement :
Règle PTMC Collectionneur de Coupons ≈ n log n
Epidémie ≈ n3/2
Majorité ≈ n2
Compteur de Parité +∞
Ce qu’il reste a faire: Comprendre la métastabilité)

/*****************************************************************************************************************/

LOrs de trois jours de résidence à  l’embu, ces artistes multimédias et sonores de la scène électronique expérimentale Marseillaise, exploreront installation et performance, en utilisant signaux midi, capteurs et machines en tout genre.

Donc du mélange … des cables, des connections, du mix, de la diffusion aléatoire, et du son …

/*—————————————————————————-*/

Install:

Gérard Giachi

Primateelectrik

Mobofabrik/yohani

/*—————————————————————————-*/

Perf:

iaaai/Miosine

Kalamityframe/Vayne

/*—————————————————————————-*/

Live vidéo:

kalamityframe

Primateelectrik

kinopositive

/*—————————————————————————-*/

Son:

AZRAEL RaÅ¡a’

Fonsqe

Krafia

Miosine

Zatsuon

/****************************************************************************************/

Intervenants:

Perf :

Vayne / kalamityframe
Vayne est calme et posé, mais balance une musique sombre et enragée. Kalamity Frame fulmine, mais traite les images qu’elle filme (des éléments de la nature) avec une étrange mélancolie. Ce duo s’essayera dans une exploration des résonances entre instruments de musique et de vidéo, manipulations des sources et des écrans de projections, dessin et captation en direct, guitare, batteries et machines ”¦

 » Palimpestes « = Krafia et iaaai.
Palimpestes est une écriture sonore et visuelle assemblée en directe.
Les deux artistes mettent en correspondance et contre sens leurs
données (archives et émissions live de fichiers audio et visuells).
« Faire de la musique c’est raconter des histoires »
Krafia, Issue de la scène noise défendant « cut que cut  » une musique bancale
iaaai, imaginaire attentif aux actions intrusives, pratique la prise de
vue instantanée. La cible va et vient entre les flaneries et enfermements intempestifs des hommes.

Install:

Primate Electrik: cuisine, cablage & video live.
Installations et mise en oeuves des derniers nés du label de création de machines Undead Instruments:petite sortie pour les TFrog, première utilisation du T-Crank sur installations

Live :

chop!chop! = BimJohnson + AZRAEL RĀŠĀ’ : HARSH CREEP-HOP
AZRAEL RĀŠĀ’,Découvreur du Creep-Hop avec Monsieur Truc, Carne Cruda et le reste du collectif Zeitfraktur, membre de l’Internationale Bruitiste Situationiste.
Entre bruit et musique, fureur et angoisse, entre sons séquencés et
Musique Improvisée, Hip-Hop, Noise, Dub, Punk et Musique Industrielle, une musique lourde, oppressante, accidentée, sombre, psychédelique,
obsessionnelle et sexuelle.
http://www.zeitfraktur.org/Members/stereowarfare/chop-chop
www.myspace.com/oapnaq

iaaai
Continue reading « Convexity »

BULB@Archipels/Marseille-Provence 1.0

08 octobre à  Martigues, 19h 30 et 20h30, Digue du Quai Lucien Toulmon
09 octobre à  Aubagne, 19h30 et 20h30, Cours du Maréchal Foch à  Aubagne
13, 14 et 15 octobre à  Marseille, 19h30 et 20h 30 Esplanade de la Major (face au J4)

Le BULB

Installation multimédia ?
Architecture d’images ?
Télévision de quartier ?

Equipe :
Alexandre Cubizolles, Sabine Thuilier, Nicolas Burlaud, Karel Pairemaure,
Sylvain Dumaine, Mélanie François, Yann-Loà¯c Lambert,
Laurent Pernice, Nicolas Pilepic, Sylvain Katrevil, Cécile Gerbel

BULB@Archipels/Marseille-Provence 1.0

A qui le tour ?
à€ l’heure o๠l’archipel mégapolitain mondial tisse sa toile et fabrique
une ville géante à  l’échelle planétaire, Marseille-Provence 2013
se rêve en capitale européenne de la culture.
Sur ce territoire aux contours flous et qui recoupe des réalités si différentes, nous savons qu’un autre archipel existe.
Il est fait de réseaux informels, d’histoires locales, de mondes
qui se croisent et cohabitent, d’une identité qui n’est pas écrite…
mais qu’on vient de loin pour ressentir.

Le BULB est un dispositif exploratoire des territoires contemporains,
nombril lumineux o๠se croisent images, sons et textes glanés sur le territoire.
Le BULB zoome et dézoome entre le bout du monde et le coin de la rue,
il navigue entre ces deux archipels et tente d’en esquisser la cartographie.

PIXEL
Friche la Belle de Mai – 41, rue Jobin – 13003 Marseille – France
6, place St André – 63270 Busséol – France

www.pixel13.org
contact@pixel13.org

T : +33 (0)4 95 04 95 73 begin_of_the_skype_highlighting              +33 (0)4 95 04 95 73      end_of_the_skype_highlighting
Mob : +33 (0)619 231 232

Soirée médias solidaire : Retour à  l’envoyeur

Le 04 mars 2010
lembobineuse Marseille

Soirée médias solidaire
Film africa is the futur : Retour à  l’envoyeur
Réalisé par TvNomade, et des membres des associations combattants au sein de ces luttes.
Mali, Togo 2009

Prix libre

asso Afrique :
L’Union – http://www.hns-info.net/spip.php?article20762
Les sans voix –http://www.mouvementdessansvoix.com/
Aracem – http://aracem.canalblog.com/
Etrange rencontre – http://www.etrangerencontre.org/
Forum des peuples – http://www.forumdespeuples.org/
Sinjiya-ton Mali – http://www.sinjiya.org/

Tv Nomade – http://tvnomade.canalblog.com/
http://www.dailymotion.com/TVnomade

Expropriation : la grande escroquerie des Maires
Des quartiers entiers sont détruits, pour construire de sois disant
logements sociaux, ou l’on installe la nouvelle classe moyenne.Sans relogement ou indemnisations des expropriésDes militants de l’Union ont été arrêtés au prétexte d’être entendus suite à  l’assassinat d’Issa Diarra.
La commune considère donc que ce sont les habitant-e-s, venu-e-s manifester pacifiquement le refus du vol de leurs terres et de la
destruction de leurs maisons et en attente d’une nouvelle décision de justice (qui donnait précédemment raison aux habitant-e-s), qui ont
généré la violence. Le criminel n’ayant exercé qu’un droit d’auto-défense.L’assassin, membre de la milice privée de la
commune, est tout simplement en résidence à  domicile. Il ne pourrait,paraît-il, supporter la détention en raison de soins qu’il doit
effectuer. En clair, il bénéficie d’une protection honteuse.

Les gréviste de Huicoma
Les travailleurs du groupe Tomota occupent depuis plus de 2 mois la Bourse
du Travail de Bamako, les négociations sont toujours en cours.Trois
points de revendication sur 7 ont jusqu’ici été examinés qui ont donné
satisfaction aux travailleurs. Ils restent déterminés soutenus par
l’association des sans voix.Depuis 2005, la mauvaise gestion de
Huicoma par Tomota à  engendré le licenciement abusif de plus de 800
ouvriers sans quelconques mesures sociales, et les salariés
actuellement en fonction attendent toujours le versement de leur salaires
depuis plus de 6 mois.

« Karim le Gueribou » : Fiction 8′
Fiction réalisée par un groupe de jeunes animateurs et enfants du Centre d’ecoute de Sabalibougou à  Bamako. L’histoire démarre dans un village nommé koima, chez une famille relativement riche. Le chef de famille benfa qui est un fervent croyant musulman, décide d’envoyer son fils Karim chez le maître coranique el hadji “ sans pitié “a mago colon dougou.

Paroles de migrants…
Témoignages de migrants refoulés dans le désert au porte du Mali, recueillis par l’association A.R.A.C.E.M qui accueille
et soutient les refoulés/ déportés ressortissants d’Afrique centrale vivant en Afrique de L’ouest, et tente d’encourager et faciliter le
retour volontaire des migrants dans leurs pays d’origine.Ce film dénonce les violations des Droits de la personne et les discriminations
subies par ces hommes qui font le voyage avec l’espoir d’un avenir meilleur pour eux et leur familles.Il informe sur les risques,
dangers, et conséquences du parcours clandestin.

]

Forum l’étrange rencontre
Une rencontre entre jeunes d’Europe et d’Afrique pendant 6 jours (du 17 au
22 août 2009) au Togo pour se rencontrer, échanger, créer des
dynamiques communes…Autour de trois axes principaux distincts mais fortement liés :- Lutte contre la pauvreté et construction d’alternatives- Jeunesse, et monde universitaire- Usages militants des Nouvelles technologies (Internet et Radios)
Réalisation de Journaux télévisés diffusés dans la semaine, crées par une équipe de jeunes participants volontaires.

« Magnambougou le plus beau des quartiers » : Fiction
Fiction pleine d’humour, réalisée par des jeunes issus de la rue pris en charge par la maison d’hébergement Sinjiya-ton Mali, sur leur vision de leur quartiers à  Bamako.

Ultra violence foie gras

Ezofaj à  l’embobineuse
2010
Co-réalisé avec Dianik Lezin

http://www.myspace.com/ezofaj
http://ezofajgrindcore.free.Fr/
Genre : Grindcore
Lieu : Fr

Etrange rencontre

Site web: http://www.etrangerencontre.org

Plus qu’une rencontre, un espace d’informations, d’échanges, de réflexions, de débats, de mise en pratique, et de propositions d’alternatives à  l’ordre néo-libéral entre la jeunesse d’Afrique et d’Europe dans une perspective de promotion et de renforcement de la solidarité internationale.

Trois axes thématiques principaux distincts mais fortement liés seront abordés :
– Luttes contre la pauvreté et constructions d’alternatives
– Jeunesse, et monde universitaire
– Usages militants des Nouvelles technologies (Internet et Radios)

Forum des peuples

8ième édition du forum des peuples à  Bandiagara (Mopti)

Le Forum des Peuples est un espace d’éducation populaire et d’analyse des politiques néolibérales. Il vise l’interpellation des décideurs au plan national et international en ce qui concerne leurs politiques qui ont assez des conséquences désastreuses sur la vie des populations. Le Forum des Peuples est aussi un espace de construction d’alternatives.

http://www.forumdespeuples.org/

KA DONKE FO KA SEGUE

Vendredi 19 juin, à  l’occasion de la fête de la musique, le Collectif YETA investit une fois de plus le Patio du CCF de Bamako:
Au programme: DJ Nye Blen, Installation Vidéo des Artistes du Collectif, Danseurs.
Ambiance assurée de 22h30 à  5h du matin.
Entrée Gratuite

un seul leitmotiv : »KA DONKE FO KA SEGUE »
(Danser jusqu’à  fatiguer..)

Venez nombreux et n’hésitez pas à  faire circuler l’information!

Collectif YETA
http://pagesperso-orange.fr/collectif-yeta

Ateliers de l’image

Ateliers de l’image en direction des jeunes scolaires du lycée français Liberté

Durant l’année scolaire 2008/2009 le Collectif met en place des Ateliers d’expression audiovisuelle sur le Thème de l’orientation professionnelle à  travers la réalisation de mini-reportages multimédia photo et vidéo numérique incluant textes et illustrations sonores sur différents Métiers (cinq secteurs professionnels choisis).
Ce projet s’adresse aux jeunes scolarisés du Lycée français Liberté des classes de troisième dans le cadre du projet de  » découverte professionnelle  » (volet  » Orientation  » du projet d’établissement et circulaire 25/02/2005 (option facultative de découverte professionnelle en 3è).

L’écriture et la créativité, la création vidéo et multimédia leur permettent d’exploiter des compétences disciplinaires et transversales tout en découvrant de façon concrète et attractive le monde professionnel. L’important, c’est que les jeunes soient en situation de création et qu’ils mobilisent plusieurs ressources dans le cadre de l’activité. Réaliser un reportage du scénario au montage est également un outil idéal d’appropriation de contenus (techniques et multimédia) et de compétences (enquêter, reformuler, synthétiser, faire exprimer, restituer, suggérer”¦).

Les ateliers en direction des jeunes scolaires auront lieu pendant des jours ouvrés.
Les élèves seront encadrés par un animateur d’accès aux techniques de l’image et du son assisté d’un enseignant référent (professeur principal ou autre personnel volontaire).
Nous avons estimé à  4 mois la période nécessaire à  la réalisation des ateliers en direction des scolaires. Un atelier sera au bénéfice de 10 élèves (filles et garçons) sur une durée d’1 h avec un encadrement de 2 adultes (1 intervenant extérieur et 1 enseignant).

Production finale :
mise en place des ateliers en direction de 50 jeunes scolaires, finalisés par 4 productions vidéo et photographique (DVD), d’une durée n’excédent pas 3 minutes.
Participation au concours  » Je filme le métier qui me plait  » (Festival international de l’image des métiers).

Métier de Piroguier



Métier de Tenturiere


Métier de Pousse-Poussier

Métier de Responsable de production

Le jury a décidé de récompenser 2 des films du Lycée Liberté nominés et de leur décerner la mention « Jeunes espoirs ».

Concours « Je filme le métier qui me plait »

Jazzy koum ben festival

Jazzy koum ben festival
DU 06 AU 10 MAI 2009

Le Jazzy Koum Ben Festival a été créé pour présenter au Mali des musiques positives et de haute qualité en privilégiant les rencontres artistiques entre musiciens maliens et européens. Festival de création et de promotion des arts, il mélange concerts intenses et interprètes de haut niveau avec des master-class, des interventions en milieu scolaire, des jam-sessions et des cinés-concerts dans les quartiers de Bamako.

www.myspace.com/jazzykoumbenfestival