FESTIVAL SOUTERRAIN PORTE VI

Materia Prima art factory et la maison close présentent le festival « SOUTERRAIN PORTE VI » à  Nancy

Cie ORNICART « Les Moutons Electriques »
(Processus performatif en milieu urbain / France)
Les Caves
AU T.O.T.E.M. le 26,27 et 28 Septembre

http://­www.souterrain-t­otem.org/­#!festival-suite

Créé en 2001, ce festival qui met à  l’honneur la perception du corps, voit sans doute sa dernière édition arriver. Ne la ratez donc surtout pas ! Au programme : concerts, performances, soirées électroniques, débats et rencontres sur l’incroyable site du T.O.T.E.M à  Maxéville.

Bulb@Tunisie

Le BULB poursuit son exploration des territoires… Invitée par le festival DREAMCITY – biennale d’art contemporain en espaces publics – l’équipe du BULB [Pixel13] arpente la médina de Tunis depuis le 17 septembre pour une création multimédia dédiée dans l’espace public. Des captations et des ateliers sont réalisés sur place. Représentations du BULB prévues le 29 septembre à  Tunis et le 6 octobre à  Sfax.

http://www.lartrue.com/pixel-13-france-le-bulb

http://www.kapitalis.com/kultur/12139-le-bulb-reveille-la-ferveur-artistique-des-tunisois.html

« Expression libre » Prison muette ou société sourde ?

Samedi 18 Décembre 20h30
à  l’embobineuse 11bd Boues
13003 Marseille
http://www.lembobineuse.biz/

Soirée Primitivi
http://www.primitivi.org/

« Expression libre »
Prison muette ou société sourde ?

Films :

– « Avenue de la liberté » 52′, réal : juju prod les films sauvages

Prison de Fresnes, année 2010 : 1 400 places disponibles, 2 400 détenus incarcérés. 
C., J. et Y. racontent l’enfer de la maison d’arrêt à  la française. Jusqu’au jour o๔¦
Bastion de l’Administration Pénitentiaire, la maison d’arrêt de Fresnes est l’une des prisons les plus dures de l’hexagone. Pourtant, depuis plusieurs années déjà , un programme d’action culturelle est développé par le service de réinsertion du Val de Marne : ateliers, spectacles et formations sont mis en place en concertation avec des artistes venant de l’extérieur. D’anciens détenus racontent leur expérience. 

http://www.filmsauvages.com/

Un ancien détenu viendra témoigner…

——————————————————————————————————————————-

 -« Vidéo-lettres » réal : Lieux fictifs

Cette expérience cinématographique est le résultat d’une correspondance vidéo menée entre des personnes incarcérées, stagiaires dans les Ateliers cinématographiques au Centre Pénitentiaire de Marseille, des étudiants de l’Ecole de Cinéma de Westerdals, à  Oslo (Norvège), des personnes incarcérées, comédiens au sein du Teatro In-Stabile à  la prison de Bollate à  Milan (Italie) et des personnes incarcérées stagiaires de TeatroDentro-Bcn à  la prison de Quatre Camins à  Barcelone (Espagne).  
Ce film a été réalisé dans le cadre d’un partenariat éducatif du programme Education et Formation tout au long de la vie, GRUNDTVIG, de l’Union européenne.En France, ce projet a reçu le lbel « 2008, Année européenne du dialogue interculturel ».

http://www.lieuxfictifs.org

——————————————————————————————————————————-

Expo photo, audio et d’écrits :

-(coauteurs) : images et paroles de lycéens et de détenus par delà  les murs. Un projet conçu et mené par la photographe élégie et avec l’enseignante Rachel Brèque.

D’octobre 2008 à  mai 2009, (coauteurs) a été le lieu d’une rencontre entre 31 lycéens, 5 enseignants, 1 documentaliste, 1 proviseure du côté du Lycée Henri Matisse, 7 détenus, 2 génépistes, 1 conseillère du SPIP du côté du Centre de Détention de Muret et une photographe de chaque côté des murs. Cette rencontre de l’autre s’est d’abord faite pour les lycéens, par une réflexion intellectuelle et citoyenne sur ce que représente la prison, car nous sommes tous capables d’en donner une définition symbolique, sans pour autant en avoir une connaissance concrète. L’écriture sous la forme d’une correspondance entre détenus et lycéens a ensuite ouvert un espace de paroles entre le pays du dedans et le pays du dehors qui ne se croisent pas et qui pourtant vivent à  proximité l’un de l’autre. Dans des entretiens audio, réalisés par élégie, leurs témoignages sur leur parcours et sur la construction de cet échange se mêlent. Malgré la frontière physique et la distance sociale. Et par la création photographique, les coauteurs du projet ont cherché à  se rendre visible pour un monde dont ils ne voient rien. Parce que l’enjeu de (coauteurs) a été de recréer une liaison là  o๠il ne semble y avoir que des limites.

http://pedagogie.ac-toulouse.fr/lyc-hmatisse-cugnaux/IMG/pdf/coauteursinternet.pdf
http://www.elegie.org/

——————————————————————————————————————————-

En fin de soirée : Jean u aka jyu  propose mix son et video en fin de soirée sur la répression
http://4ninabis.free.fr/

Film et bouquin à  vendre
Bouffe

Prix libre